Climate Changers on Tour

 La COP, ça te parle ? Chaque année des centaines de pays (oui, 196 !) se retrouvent pour discuter du ‘hot topic’ : le climat. Cette année, la conférence de l’ONU pour le climat se rapproche, c’est pour novembre à Glasgow.

Et la Belgique, tout comme l’Europe et le reste du monde, va devoir franchir un nouveau cap. Notre pays fait partie des plus gros pollueurs. Il faudrait diviser par 8 les émissions de CO2 par personne chez nous pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C. Il est temps que la Belgique ne fasse plus partie du problème mais plutôt de la solution ! 

Signe la pétition “Sign for Change”, si toi aussi, tu veux que la Belgique fasse partie de la solution dans la lutte contre la crise climatique.

Sign for change : La Pétition

A l’attention de Mme la ministre fédérale du Climat, Zakia Khattabi,
M. le Premier ministre, Alexander De Croo,
Mme et MM. les ministres régionaux du Climat, Zuhal Demir, Phillippe Henry et Alain Maron,


La conférence sur le climat de Glasgow (COP 2020) approche à grands pas. Et nous sommes très inquiets, car les faits ne mentent pas. Les 10 % des personnes les plus riches de la planète émettent autant de CO2 que les 90 % restants de la population mondiale.

Et la Belgique est un très mauvais élève. Pour rester sous les 1,5°C de réchauffement climatique, les Belges devraient diviser en moyenne par 8 leurs émissions de CO2.

Les populations les moins responsables des émissions de CO2 sont aussi celles qui subissent le plus les conséquences de la crise climatique. Les sécheresses, ouragans, inondations, incendies se multiplient aux quatre coins du monde, détruisant au passage des vies, des cultures, des écosystèmes. En tant que grand pays pollueur, la Belgique doit assumer sa responsabilité historique. Les femmes et les personnes les plus vulnérables et/ou discriminées sont les plus durement touchées.

Ce que nous attendons de vous ?

Faites en sorte que la Belgique fasse partie de la solution à la crise climatique, et plus du problème. L’urgence sanitaire nous a montré qu’en tant que pays, nous pouvons faire preuve de solidarité et prendre des mesures drastiques pour nous protéger et protéger les autres.

Reconnaissez l’urgence climatique et agissez en conséquence. En tant que grand pays pollueur, la Belgique doit assumer sa responsabilité historique. Par solidarité avec les personnes du monde entier qui subissent déjà l’impact de la crise climatique. Et pour les générations futures qui devront subir les conséquences du manque d’action climatique.

Saisissez cette opportunité à fond. La Belgique peut et doit devenir l’un des moteurs du changement et pousser ses partenaires de l’Union européenne à plus d’ambitions et d’actions concrètes.

Nos propositions

Pour diminuer nos propres émissions de CO2

Favorisez la mobilité douce. Revoyez le système des voitures de société, investissez dans les énergies renouvelables, rejetez les agrocarburants produits à partir de nourriture ou encore privilégiez un circuit alimentaire local et durable.

Interdisez la publicité pour des biens ou services contribuant largement à la crise climatique et à la destruction de la planète, arrêtez les subsides aux secteurs les plus polluants ou mettez en place une taxation carbone progressive.

Prenez en compte, dans tous ses textes de lois et actions climatiques, des discriminations sociales et de genre, et en incluant les personnes discriminées dans le processus de décision.

Pour assumer notre responsabilité historique et internationale

Adoptez une loi nationale sur le devoir de vigilance des entreprises pour qu’elles aient l’obligation de respecter, où qu’elles soient, la planète et les droits humains.

Réhaussez la contribution de la Belgique en matière de financement climat international pour que notre pays contribue de manière équitable et croissante.

Incluez dans les calculs d’émissions de CO2, les biens de consommation produits à l’étranger mais consommés en Belgique.

Tenez compte des discriminations sociales et de genre dans ses politiques climatiques d’aide humanitaire et de développement.

Les #ClimateChangers


Ont déjà signé (entre autres) :

Adelaïde Charlier (@adelaidecha)

Laurie Pazienza (@goodmorninglau)

Chloé Mikolajczak (@greenmonki)

Lotus Li (@lotus__li)

Eline Reynard (@elinerey)

Laura Van De Woestyne (@laurafromthedesert)

Katoo Fournier (@on.a.slow.journey)

Juliet Bonhomme (@julietbonhomme)

Moenia Ladhib (@ecossentials_)

On stage for change

Oui, la lutte pour le climat peut être une fête ! Ce samedi 14 août, Témé Tan et blackwave. sont montés sur scène pour leur concert à la Tricoterie à Bruxelles. 200 Climate Changers étaient présent.e.s.

Revivez ici la soirée.